Lac du Mont de Belier
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Lac du Mont de Belier
Saint-Étienne-de-Chomeil

Lac du Mont de Belier

Faune
Flore
Lac et rivières
Pastoralisme
Difficile
4h
14,4km
+456m
Boucle
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Partant du village de Saint Etienne, le sentier traverse en partie la forêt d’Algère , par des chemins anciens et agréables, puis longe le lac du Mont de Bélier

Les 7 patrimoines à découvrir
Eglise roman

Eglise Saint-Etienne

Edifiée à partir du 11ème siècle, l’église Saint-Etienne est d’origine romane avec un portail gothique du 15ème et une chapelle datant du 16ème. Elle est surmontée d’un clocher-peigne 
lire la suite
Histoire

Muret de pierres sèches

Les murets de pierres sèches sont la signature du paysage de l’Artense. La pierre sèche est une technique de construction d’origine populaire et rurale. Elle est née au néolithique, lorsque l’homme a commencé à cultiver la terre. La construction a été codifiée au 16ème siècle par la République de Gênes pour réaliser les murs de soutènement indispensables aux cultures en terrasse. Son assemblage ne fait appel à aucun mortier et ne génère pas de gravats s’il tombe, par ailleurs la pierre est immédiatement réutilisable. 
lire la suite
Savoir-faire

Four à pain

Le four à pain ou four banal (de de la banalité ; le mot BANN signifie droit, devoir) est généralement édifié en tuf, une roche qui garde longtemps la chaleur. Cette conservation est accentuée par l’épaisse couche de terre qui recouvre la voute. Le long des murs, des bancs de pierres accueillent les ‘paillisses’ ou ‘paillassous’ contenant la pâte en attente de cuisson. Les toitures anciennes sont en lourdes lauzes posées sur l’argile recouvrant la voute. 
lire la suite
Eau (lac, rivière...)

Lac du Mont de Bélier

Le Lac de Mont de Bélier est un plan d’eau naturel d’une superficie de 7 ha qui occupe une dépression laissée par les glaciers sur le socle primaire de l’Artense. Cette zone est marquée par des influences océaniques. L'intérêt essentiel de ce site réside aujourd'hui dans la zone tourbeuse au nord-est. Ce site présente une végétation lacustre et tourbeuse très intéressante avec la présence notamment de la Droséra à feuilles intermédiaires, une plante carnivore.
lire la suite
Tourbière

Tourbière

Une tourbière est un milieu naturel à l’histoire riche et mouvementée. Il est constitué principalement de végétaux non décomposés qui ont ainsi créés la tourbe. La présence permanente d’eau, le froid, la rareté des nutriments forcent la végétation à s’adapter au lieu. Ainsi voit-on des espèces carnivores s’adapter à la vie en milieu extrêmes (Droseras, Utriculaires, Grassettes…) ou encore le lézard vivipare pour les animaux.
lire la suite
Faune

Lézard vivipare

Il est le plus petit de la famille des lézards, il mesure environ 15cm. Le lézard vivipare ne pond pas d’œufs, les jeunes sont actifs dès la mise-bas. Cela leur permet d’éviter la prédation d’œufs et leur assure un développement plus rapide. Il vit dans des milieux humides et frais comme les marais, les landes et les tourbières d’altitude. 
lire la suite
Point de vue

Vue sur les Gorges de la Rhue depuis la forêt d'Algère

Ici on voit bien la Rhue et ses affluents, cette immense artère forestière, son encaissement marque le paysage . L’intérêt patrimonial concerne aussi les affluents : vallée de la Rhue jusqu'à Chanterelle vallée du Bonjon , la vallée de la Santoire .

Ce paysage fait la liaison avec les contreforts du Limousin.
lire la suite

Description



De l’église, emprunter la rue de gauche qui monte pour devenir un chemin et atteindre la route de Clavières.

 
  1. Suivre cette route par la droite. A la première fourche, continuer à gauche et quitter la route par la droite, au troisième embranchement. Ce sentier rattrape la route qu’il faut suivre à droite avant de rallier Cachebeurre par un chemin de terre, situé à proximité d’un transformateur, dans un virage.
  2. Traverser Cachebeurre et rejoindre le four à pain. Prendre le chemin montant sur la gauche, puis prendre de nouveau à gauche au niveau de la ligne à haute tension. Remonter vers la route et reprendre tout de suite le sentier qui monte à droite. A la fourche suivante, longer le muret de pierres en direction du Mazou.
  3. Au Mazou, prendre à gauche puis à droite vers le Pré du Lac.
  4. Suivre la route puis le chemin jusqu’au bois puis, à gauche, le chemin descend vers le lac. Le contourner par la droite jusqu’à une route qui domine le lac. La suivre puis descendre vers la rive par un chemin bordé de pierres. Prendre à droite en direction de Mont de Bélier.
  5. Traverser le hameau et prendre à droite vers la forêt d’Algère.
  6. A gauche, rejoindre le ruisseau de la Scie par la piste forestière.
  7. Traverser la Scie puis gagner la route, la quitter pour un chemin de terre situé à 150 mètres sur la gauche. Passer à côté du calvaire.
  8. Continuer sur la route en direction de Clavières puis Ridoux et reprendre le même chemin qu’au départ.
Départ : Eglise Saint-Etienne, Le Bourg
Arrivée : Eglise Saint-Etienne, Le Bourg
Communes traversées : Saint-Étienne-de-Chomeil

Profil altimétrique


Accès routiers et parkings

De Murrat Suivre la D3 vers Riom-ès-Montagnes puis suivre Antignac. Avant Antignac bifurquez à droite sur la D205 direction Saint-Etienne-de-Chhomeil 

De Saint-Julien-Puy-Lavèze prendre la D922 en direction de Mauriac. De Mauriac prendre la D922 en direction Saint-Julien-Puy-Lavèze. A Madic Prendre la sortie du rond-point en direction de la D3/Antignac. Passé Antignac, biffurqué vers la gauche sur la D205 direction Saint-Etienne-de-Chhomeil